John Kerry et Sergueï Lavrov se réunissent à Genève autour du conflit syrien

Les chefs de diplomatie américaine et russe, John Kerry et Sergueï Lavrov se retrouvent ce vendredi à Genève, dans une énième tentative de parvenir à un accord sur le règlement du conflit en Syrie.

Pendant ce temps, les combats font rage notamment à Alep où les forces syriennes appuyées par l’aviation russe, ont réussi assiéger jeudi, les quartiers rebelles.

Selon le département d’Etat américain, le secrétaire d’Etat, John Kerry avait quitté Washington hier soir pour arriver ce vendredi matin à Genève où se trouve Sergueï Lavrov.

Les deux hommes discuteront de la réduction de la violence, de l’élargissement de l’aide humanitaire pour le peuple syrien et des avancées vers une solution politique pour mettre fin à la guerre civile en Syrie.

Les chefs de diplomatie des deux pays ont déjà eu de nombreuses conversations et, selon le ministère russe des Affaires étrangères, ils auraient discuté jeudi soir au téléphone, à l’initiative des Etats-Unis, d’une éventuelle «coopération russo-américaine dans le but de détruire les groupes terroristes actifs en Syrie, de contribuer à résoudre les problèmes humanitaires et de promouvoir un règlement politique du conflit» syrien qui a déjà provoqué la mort de 290.000 personnes et la fuite de millions d’autres.

Les tractations entre Russes et Américains, qui soutiennent depuis plus de cinq ans des camps adverses, n’ont rien de nouveau et n’ont jusqu’à présent pas été concluantes.

Un plan de paix adopté fin 2015 par la communauté internationale et qui comprend un cessez-le-feu durable, de l’aide humanitaire conséquente et un processus de transition politique entre le régime syrien et l’opposition modérée est au point mort.

A quatre de mois de la fin du mandat du  président Barack Obama, le chef de la diplomatie américaine est accusé de courir derrière son homologue russe pour tenter d’arracher à tout prix un accord sur la Syrie.

A propos de Fitzpatrick 1302 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*