Arabie saoudite : la rébellion Houthie revendiquent une attaque contre un site d’Aramco

Les insurgés yéménites Houthis ont revendiqué aujourd’hui (jeudi) une frappe de missile prenant pour cible un site de la compagnie pétrolière saoudienne Aramco dans la ville saoudienne de Jeddah (ouest). Ces derniers temps, le royaume wahhabite est régulièrement visé par des attaques similaires.

Dans l’immédiat, ni Aramco ni le gouvernement saoudien n’a confirmé une quelconque attaque. Par contre, un porte-parole des rebelles Houthis, Yahya Saree, a déclaré sur le réseau social Twitter que ce mouvement yéménite avait attaqué aujourd’hui (jeudi) matin une usine d’Aramco à Jeddah au moyen d’un missile de type Quds-2 en représailles à l’implication militaire de l’Arabie saoudite dans la guerre qui sévit depuis six ans au Yémen.

Appuyés par Téhéran, ces insurgés ont d’ores et déjà attaqué des installations d’Aramco par le passé, ce qui a démontré la vulnérabilité des infrastructures pétrolières onéreuses de cette monarchie. Pour rappel, les mêmes rebelles ont attaqué en novembre dernier un site d’Aramco à Jeddah au moyen d’un missile de type Quds-2, trouant un réservoir de brut, ce qui a donné lieu à une déflagration suivie d’un incendie.

La dernière revendication de cette insurrection intervient après que Washington ait infligé mardi dernier des sanctions financières à deux de leurs leaders accusés d’avoir « orchestré des attaques » contre des civils.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*