Turquie : vers plus de nucléaire

La compagnie canadienne Candu est en passe de conclure un accord avec les autorités turques pour la construction d’une centrale nucléaire, en partenariat avec le groupe local EUAS. Ankara souhaite augmenter sa production en matière d’énergie nucléaire vu sa forte croissance en consommation énergétique. Depuis quelques années cette dernière est la seconde mondiale après celle de la chine.

La Turquie consomme principalement de l’énergie fossile pour sa production électrique. Elle est alimentée par des centrales thermiques fonctionnant à base de charbon ou du gaz naturel. Le pays possède très peu de réserves pétrolières et de gaz naturel, voila pourquoi il veut augmenter la part du nucléaire dans sa consommation électrique.  Depuis 2007 la Turquie a lancé un programme national de développement de la technologie nucléaire, et le gouvernement prévoie une augmentation jusqu’à 8% de part dans la production électrique nationale d’ici 2020. Celui-ci espère également qu’en 2030 la part du nucléaire atteindra les 20%.  Dans cette optique, un programme pour la construction de 3 centrales nucléaires avait déjà vu le jour en 2008. Ce programme avait pour objectif de doter le pays d’une capacité supplémentaire de 5000 mégawatts. La compagnie russe Atomstroyexport se chargeait de la construction de la première centrales dont la fin des travaux est prévu pour l’année en cours. La chine et le japon sont censés participer à la construction des deux prochaines centrales.

Dans un monde où le marché international devient de plus en plus compétitif, Il est indispensable pour la Turquie de maitriser sa production énergétique afin de minimiser le cout de production pour ses exportations. Aussi le développement du nucléaire permettra au pays d’être un peu plus indépendant face à ses fournisseurs de pétrole, de gaz naturel et de charbon.

A propos de Fitzpatrick 1333 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*