Alourdissement de peine pour un canadien condamné pour terrorisme

imageLa justice mauritanienne veut revoir le procès d’un jeune homme canadien du nom de Yoon pour ramener sa peine de deux  à dix ans. En effet cet homme purge une peine de deux ans et une amende de 18 000 dollars lors du premier procès. Il est détenu à Nouakchott pour avoir participé à des actes  terroristes en bande organisée, a affirmé un responsable judiciaire, mardi.

M. Yoon, a été condamné en juillet pour avoir entretenu des liens avec des organisations terroristes et d’avoir posé un danger à la sécurité nationale du pays.La demande d’allonger sa peine a été formulée en raison des liens soupçonnés avec deux autres Canadiens impliqués dans une attaque terroriste contre un complexe gazier en Algérie en janvier dernier, a expliqué le responsable judiciaire, qui a requis l’anonymat.

Les procureurs mauritaniens accusent maintenant Yoon d’avoir agi de connivence avec des terroristes alliés à  AQMI avant l’attaque du 16 janvier en Algérie. Cette attaque s’était  soldée par la mort d’une quarantaine d’otages étrangers et de 29 terroristes parmi lesquels deux anciens camarades de classe de Yoon, qui avaient fréquenté la même école secondaire que lui à Londres et en Ontario.

Le trio avait  d’ailleurs voyagé ensemble au Maroc mais  Yoon explique les choses autrement et faut savoir qu’il ne s’était pas associé à l’attaque de janvier en Algérie. Il dit qu’il était venu en Mauritanie pour des études coraniques. Il a été arrêté en décembre 2011 et « tentait à se rendre dans les camps d’AQMI au Mali », selon l’accusation.

Dans une entrevue diffusée à la CBC le mois dernier, Yoon s’est plaint d’avoir été accusé à tort, battu et torturé.Le tribunal doit rendre son verdict sur la sentence prolongée de Yoon le 9 juin.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*