Carrefour pourrait se retirer du marché chinois

carrefour_chineDans sa stratégie d’expansion, le géant français Carrefour a toujours fait preuve de beaucoup de prudence. A chaque fois que le pari n’était pas gagné, il a eu la souplesse de disparaitre d’un paysage avant que ce dernier ne lui soit plus favorable. Cette habitude lui pause problème aujourd’hui et pourrait précipiter son départ du marché chinois.

D’après une information parue sur le journal de Wall Street, le deuxième leader mondial de la distribution en détail évalue déjà les possibilités pour se retirer du marché chinois. Il aurait même dressé un projet de vente de ses points de vente et planifié un appel d’offre public. Les responsables de Carrefour en Chine ont tout de suite réagit pour démentir cette information.  L’intérêt de sortir tôt sur un marché qui s’annonce critique c’est la possibilité de vendre à bon prix. En effet, s’il venait à être confirmé, le géant français pourrait perdre sur les deux tableaux. Sa valeur boursière en prendrait un coup, et en cas de vente, il lui serait difficile de négocier une forte plus-value. S’il venait à rester, son image de marque souffrirait quand même de cette rumeur parce qu’elle repose sur le fait que la concurrence est désormais rude. Avec l’arrivé de détaillants nationaux et d’autre géant étranger, l’épopée Carrefour en Chine semble toucher à sa fin.

Néanmoins, pour rassurer sa clientèle et des potentiels investisseurs, carrefour affirme qu’il va continuer son expansion en chine, avec une moyenne de 20 à 25 nouveaux points de vente par ans. Malgré les démentis, l’opinion reste partagée quant à la position réelle de Carrefour. Sur les 6 dernières années, la marque s’est retirée sur plusieurs marchés à travers le monde, parfois pour se repositionner sur d’autres. Cette fois, le marché a vue sa manœuvre avant l’action, l’on verra bien les conséquences qui en découleront.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*