Irak : Accrochages de militaires canadiens avec les djihadistes

canada-soldatsSelon une annonce faite lundi par l’état-major du Canada, ses forces spéciales ont affronté des membres du groupe Etat Islamique (EI) alors qu’elles étaient en pleine mission de repérage avec les éléments de l’armée irakienne. Pour le gouvernement canadien, il s’agissait d’autodéfense.

C’est la première fois que des militaires canadiens se mesurent à des combattants de l’organisation de l’EI depuis le début des opérations de la coalition internationale anti-djihadiste. Ces accrochages, qui ont eu lieu sur terre, constituent également la première intervention officielle au sol d’un Etat membre de la coalition internationale.

Jusque-là, le Canada avait mis à disposition de cette force de coalition des avions de chasse et des forces spéciales. A ce propos, Ottawa avait annoncé que la mission de ses hommes se limitait à la formation des troupes irakiennes et des combattants kurdes communément appelés peshmergas.Ainsi, pour justifier cet affrontement au sol, l’Exécutif canadien a invoqué le droit à « l’auto-défense ». Lors d’un point de presse, le général Michael Rouleau, commandant des forces d’opérations spéciales du Canada s’est voulu rassurant. « Le fait que nous ayons eu un échange de coups de feu avec l’EI ne signifie pas que cela soit devenu une mission de combat », a-t-il déclaré.

Selon ce haut-gradé, cet incident s’est déroulé au cours des sept derniers jours pendant que les forces spéciales bouclaient, avec des officiers irakiens, la planification d’un bombardement de la coalition internationale anti-djihadiste. « Lorsqu’ils ont avancé pour confirmer les plans et visualiser ce dont ils avaient discuté sur une carte, ils ont immédiatement essuyé des tirs de mortier et le feu des mitrailleuses », a-t-il affirmé. En réaction, les militaires canadiens ont immédiatement reçu l’ordre par leur commandement de riposter et réussi à neutraliser les deux menaces. Aucun blessé n’a été déploré du côté canadien.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*