Le Premier ministre israélien fera l’objet d’une enquête pénale

Le procureur général d’Israël, Avichai Mendelblit a réclamé ce mercredi, l’ouverture d’une enquête pénale contre le Premier ministre, Benjamin Netanyahu pour deux chefs d’accusation, rapporte la chaîne de télévision israélienne «Channel 10».

Dans un communiqué, une porte-parole du ministère de la Justice a déclaré ne vouloir ni confirmer ni infirmer les allégations de Channel 10, se contentant de préciser que des vérifications étaient toujours en cours sur cette affaire, que le procureur général, la police et les procureurs travaillaient en étroite collaboration et qu’une annonce publique serait faite en temps voulu.

Cela fait plusieurs mois que la police israélienne enquête secrètement sur Benjamin Netanyahu soupçonné d’avoir perçu en 2009, un million d’euros qui lui a proposé le français Arnaud Mimran, accusé de fraude à la taxe carbone, et qui a été condamné à verser 283 millions d’euros de dommages et intérêts à l’Etat français en plus d’une peine de huit ans de prison.

Selon Channel 10 et le journal The Times Of Israël, la police aurait reçu en début de semaine de nouveaux documents qui l’ont poussée à demander auprès du procureur général, l’ouverture d’une enquête judiciaire contre Netanyahu, notamment pour corruption et fraude aggravée. En plus de ces allégations, Benjamin Netanyahu aurait également à se reprocher des faits remontant à 2003-2005, quand il était alors ministre des Finances.

Selon un rapport paru en mai, une partie de ses voyages à l’étranger, en compagnie de sa famille, n’avait pas été financée par l’Etat, mais par des entreprises et des groupes privés.

Si ces accusations sont formellement réfutées par le Premier ministre israélien, ce dernier ne peut que constater l’accumulation sur lui des déboires judiciaires. Il fait déjà l’objet d’une enquête ouverte le mois dernier, sur son implication dans la conclusion d’un accord passé par le ministère de la Défense pour l’acquisition de sous-marins allemands, une transaction entachée d’irrégularités.

Le couple Netanyahu fait également l’objet d’une enquête ouverte en juillet 2015, pour abus de biens publics au profit de leur villa personnelle.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*