L’armée irakienne part à la reconquête de l’ouest de Mossoul

L’armée irakienne a repris le contrôle dimanche de 15 villages, dans le cadre d’une nouvelle offensive visant à reconquérir la partie ouest de Mossoul.

L’assaut a été lancé à l’aube à partir de diverses directions. Les villages reconquis se trouvent au sud de Mossoul, sur la voie menant à son aéroport, qui constitue l’un des objectifs majeurs des forces irakiennes, d’après des commandants sur place.

Depuis juin 2014, la ville de Mossoul est tombée sous le contrôle du groupe Etat Islamique (EI), qui en a fait son principal fief en Irak. C’est d’ailleurs dans cette ville que le leader de ce mouvement djihadiste, Abou Bakr Al-Baghdadi, avait fait sa seule apparition publique.

L’on pouvait percevoir des bombardements terrestres et aériens à proximité de la ligne de front, sur les collines d’Al-Bousseif, distantes de 5 km de l’aéroport de Mossoul. Une épaisse fumée noire couvrait le ciel au sud de la deuxième ville d’Irak tandis que les convois de blindés se dirigeaient vers l’aéroport. « Nous avons jusqu’à maintenant atteint tous nos objectifs. Nous nous dirigeons vers l’aéroport », a indiqué le général Abbas al-Joubouri, qui dirige la Force d’Intervention Rapide (FIR).

Lors d’un bref passage télévisé, le Premier ministre irakien, Haider al-Abadi, a annoncé le lancement de cette offensive, qui intervient 26 jours après la libération de toute la partie est de Mossoul. « Ninive, nous venons libérer la partie ouest de Mossoul », a déclaré le chef du gouvernement irakien, évoquant la province dont Mossoul est la capitale.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*