COP 23- Maroc: Lalla Hasnaa préside la session de haut niveau dédiée à l’Education

L’importance capitale de l’éducation au développement durable pour modifier les comportements des citoyens face au réchauffement climatique, a été soulignée par la Princesse Lalla Hasnaa du Maroc, qui a coprésidé, jeudi à Bonn, avec Patricia Espinosa, Secrétaire Exécutive de la CCNUCC, la session de haut niveau de la COP 23 dédiée à la journée de l’Education.

La Prince marocaine, qui représente le souverain marocain à la COP23, est elle-même fortement engagée dans les questions de l’Environnement. Elle est la présidente de la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement au Maroc.

A ce titre, elle a rappelé l’importance cruciale de l’éducation au Développement Durable, qui est d’ailleurs consacrée dans l’article 6 de la CCNUCC, la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques.

L’Accord de Paris souligne également le rôle essentiel de l’éducation, la formation, la sensibilisation, l’accès du public à l’information et la coopération internationale pour lutter efficacement contre les changements climatiques, a souligné la princesse lors de cette journée de la COP 23 placée sous le thème : « Partenariats mondiaux pour lutter contre le changement climatique à travers l’éducation ».

Le Roi Mohammed VI a inscrit la protection de l’environnement au cœur du développement du Royaume, a-t-elle ajouté, rappelant qu’une étape solennelle a été franchie en 2011, lorsque le droit à un environnement sain et au développement durable a été consacré par la Constitution marocaine.

Ultérieurement, a rappelé Lalla Hasnaa, une loi-cadre a défini les objectifs fondamentaux de l’action de l’Etat en la matière, parmi lesquels figure l’intégration de la culture de la protection de l’environnement dans les cursus d’enseignement et de formation.

Patricia Espinosa a, pour sa part, salué l’engagement de Lalla Hasnaa en faveur de la protection de l’environnement et signé, en sa présence, un mémorandum d’entente entre le secrétariat exécutif de la CCNUCC et la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement, qui définit les axes de collaboration entre les deux parties.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*