Berlin et Pékin font front commun contre le protectionnisme américain

L’Allemagne et la Chine ont exprimé lundi à Berlin, leur volonté de faire un front commun contre les barrières douanières que multiplie l’administration américaine à l’occasion de la conclusion de 22 accords commerciaux d’un volume de 30 milliards d’euros (33 milliards de dollars).

Il n’a fallu qu’une vingtaine de minutes aux gouvernements allemand et chinois pour conclure cette vingtaine d’accords commerciaux, ce qui reflète l’importance des rapports économiques entre Berlin et Pékin.

En effet, depuis déjà deux ans, la Chine est le principal partenaire commercial de l’Allemagne, ce qui prend une connotation particulière après la récente instauration de droits de douane plus onéreux aux Etats-Unis pour les produits chinois.

L’Allemagne et la Chine ont d’ailleurs condamné les décisions américaines. Dans cet ordre d’idées, la chancelière allemande Angela Merkel et le Premier ministre chinois Li Keqiang ont soutenu les règles du libre-échange. « Nous voyons que cette tension sur le commerce international concerne de plus en plus de pays», ont-ils relevé, ajoutant que «nous avons affaire à un système multilatéral où nous sommes tous interdépendants. Nous avons tous à gagner si les règles du commerce international sont respectées ou le cas échéant en concluant de nouveaux traités ».

Malgré tout, le gouvernement allemand ne souhaite pas être trop proche des partenaires chinois, qui ne sont pas toujours exemplaires en matière de commerce international.

A propos, les investisseurs allemands décrient les difficultés d’accès au marché chinois et souhaitent que leur gouvernement obtienne des concessions à leur avantage en contrepartie d’un front commun contre les mesures protectionnistes de l’administration américaine.

A propos de Fitzpatrick Georges 1463 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*