La Corée du Sud annonce un accord commercial avec la Grande-Bretagne

Le Parlement sud-coréen a ratifié hier lundi un accord commercial de libre-échange avec la Grande-Bretagne et qui reflète l’essentiel des termes de l’accord existant entre la Corée du Sud et l’Union européenne.

Dans un communiqué, le ministère sud-coréen du Commerce a affirmé que cet accord assurerait «la stabilité et la continuité» des échanges avec la Grande-Bretagne et il maintient «les mêmes niveaux» d’avantages que l’accord avec l’Union européenne et prendra effet le jour où la Grande-Bretagne quittera l’Union européenne ou sans accord.

Mais dans l’éventualité où un accord serait conclu entre la Grande-Bretagne et l’Union européenne, l’accord de libre-échange entre Séoul et Londres prendrait effet à la fin de la période de transition prévue pour cette sortie.

La Grande-Bretagne est le deuxième plus important partenaire commercial de la Corée du Sud au sein de l’Union européenne, mais compte pour moins de 2% de ses échanges commerciaux avec ce pays asiatique.

L’annonce de cet accord de libre-échange entre la Corée du Sud et la Grande-Bretagne intervient alors que Londres peine à trouver une issue et une date pour le Brexit qui va être reportée au 31 janvier 2020.

C’est notamment pour conclure librement des accords de libre-échange avec le reste du monde, indépendamment de l’Union européenne, que le Brexit a été voté au Royaume-Uni, qui espère que d’autres pays suivront l’exemple de la Corée du Sud. Le président américain Donald Trump s’y est déjà dit favorable.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*