USA : attentat sur la FED déjoué

Le FBI a arrêté hier mercredi un jeune homme de 21 ans originaire du Bengladesh, se disant lié à Al Qaïda pour avoir tenté de faire exploser une bombe de 450 kilos devant un bâtiment de la réserve fédérale à New-York. Il encoure la prison à vie.

Le jeune homme nommé Quazi Mohammad Rezwanul Ahsan Nafis était arrivé aux Etats-Unis en janvier 2012, dans le but de commettre cet attentat selon la procureure fédérale de Brooklyn Loretta Lynch. La justice a à sa charge une vidéo du terroriste dans laquelle il revendique l’attentat qu’il allait commettre. Nafis se serait mis à la tâche tout de suite après son arrivée en cherchant à créer une cellule terroriste aux Etats-Unis. Le FBI l’aurait rapidement localisé et infiltré parmi ses recrues un agent. Celui-ci l’aurait assisté dans ses préparatifs en lui fournissant notamment 20 sacs de 22.5 kg d’explosifs que le FBI affirme avoir pris soin de rendre inopérants de manière à ne mettre à aucun moment la vie de personnes en danger. Ce n’est qu’après qu’il ait tenté à plusieurs reprises de faire exploser sa bombe avec un téléphone portable que les forces de l’ordre sont intervenues pour l’arrêter.

Le bâtiment ciblé par le terroriste se trouve à proximité du site du World Trade Center où avaient eu lieu les attentats du 11 septembre qui avaient près de 3 000 morts en 2001 dans le sud de Manhattan. La réserve fédérale, symbole de la puissance économique des Etats-Unis, figure avec le pont de Brooklyn et la Bourse de New-York dans le top de la liste de cibles potentielles d’attentats terroristes. En 11 ans, New-York n’a plus connu d’attentat réussi. Les forces de l’ordre sur le qui-vive seraient parvenues à déjouer 15 complots terroristes.

A propos de Fitzpatrick 1315 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*