Critiques de l’UE sur la situation des prisonniers en Iran

evine-iranUn groupe de députés au Parlement européen a fermement condamné le raid mené la semaine dernière contre les prisonniers politiques, dont la sécurité fait l’objet d’inquiétudes, dans la prison d’Evine à Téhéran.
Le raid a été mené le 17 avril dernier au matin dans la section 350  de la prison. Selon les médias iraniens, il était le fait d’agents du ministère du Renseignement accompagnés d’environ de 100 gardiens vêtus d’uniformes anti-émeute dont le but était probablement une perquisition.
Selon des rapports d’Amnesty International, de nombreux prisonniers ont été blessés, avec des côtes cassées, des hémorragies et autres fractures ont été constatées. Au moins 32 personnes de la section 350 ont été transférées en cellule d’isolement dans la section 240 de la prison. Les gardes auraient détruit tous les biens des prisonniers et emporté leurs écrits. Parmi les détenus blessés qui se retrouvent dans un état critique, figure Assadollah Assadi, un prisonnier politique qui a récemment subi une opération à cœur ouvert.
Pour les opposants à Hassan Rohani, cet incident est la preuve que son arrivée au pouvoir n’a pas été synonyme de modération et de réformes au sein de la théocratie au pouvoir comme le laissaient entendre ses discours de campagnes électorales. Ses promesses de liberté d’expression et de respect des droits humains souffrent également des récents rapports des ONG internationales qui ont recensé plus de 700 exécutions dans le pays ,depuis l’élection de Hassan Rohani.
Les opposants s’appuient également sur la vive contestation de plusieurs autorités iraniennes de la décision du Parlement européen d’inclure les violations des droits humains et le comportement anti-démocratique du pays dans les discussions sur le programme nucléaire actuellement en cours.

A propos de Fitzpatrick 1315 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*