Israël : Intervention terrestre contre la bande de Gaza

L’Etat hébreu a franchi le pas jeudi soir en lançant une opération au sol contre la bande de Gaza. L’opération, dont l’objectif officiel est « neutraliser les tunnels » du Hamas qui permet au mouvement islamiste de se ravitailler en argent et en armes, a déjà fait 7 morts parmi les Palestiniens, dont un bébé.

des-soldats-israeliensLe déclenchement de l’opération a été annoncé à 21h40 heure française. Selon l’armée israélienne, cette opération va s’étendre du nord au sud de la bande de Gaza. Elle inclura des opérations d’infanterie, d’artillerie et de renseignements, appuyées par l’aviation et la marine. 18 000 réservistes supplémentaires ont été mobilisés, ce qui porte le total à 60 000.

 Selon les services de secours palestiniens, des tirs israéliens dans la ville de Rafah, dans le sud de l’enclave palestinienne, ont provoqué la mort de quatre personnes dont un bébé de cinq mois. Deux hommes ont également été tués par un tir de char à Beit Hanun et un autre originaire de Shejaiyeh à l’est de Gaza. Au total, depuis le début de l’offensive israélienne en représailles à l’enlèvement et à l’assassinat de trois jeunes israéliens, 248 Palestiniens ont été tués.L’offensive terrestre d’Israël s’est accompagnée d’une intensification des bombardements par air et par mer.

Les appels à l’apaisement se multiplient tous azimuts. Le président palestinien Mahmoud Abbas affirme que cette opération terrestre va compliquer les efforts pour mettre un terme définitif au conflit, en plus des effusions de sang  supplémentaires. L’Egypte dénonce l’escalade israélienne de la violence et renouvelle ses appels aux belligérants à accepter sa demande de trêve. Attendu ce vendredi dans la région pour soutenir les efforts en faveur d’un cessez-le-feu immédiat et d’une trêve durable, le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius appelle Israël à la plus grande retenue.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*