Energie : Les pays en développement se « renouvellent »

D’après un récent rapport intitulé « Tendances de l’investissement dans les énergies renouvelables » signé Bloomberg New Energy Finance pour le compte du Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE), le vert à la côte dans les pays en développement, ce secteur y ayant englouti pas moins de 72 milliards de dollars l’année dernière.

De ceux-ci, la Chine a le plus investi dans le renouvelable en 2010 dans ce secteur avec 48,9 milliards de dollars engagés ; ce qui correspond a une hausse de 28 % par rapport à l’année précédente et de 540 % comparé à 2004. Même tendance en Amérique du Sud et en Amérique Centrale où 13,1 milliards de dollars américains ont été investis dans les énergies vertes, avec une hausse atteignant la barre de 39 % selon les pays. Pour compléter la liste, l’Inde ainsi que l’Afrique et le Moyen-Orient, ayant respectivement investis, en dollars américains, 3,8 milliards (25 % de plus) et 5 milliards de dollars pour les deux régions, y figurent logiquement.

A l’opposé, les énergies renouvelables régressent dans les pays développés. Ceux-ci n’ont investis que 70 milliards de dollars dans le vert. Comme pour symboliser cette baisse d’intérêt, en Europe, les nouveaux investissements à grande échelle dans le secteur ont chuté de 22 %, s’arrêtant à 35,2 milliards de dollars en 2010. Néanmoins, du point de vue mondial, les investissements dans le secteur du renouvelable ont connu une hausse justifiée, selon le PNUE,  notamment, par le niveau élevé des prix des énergies fossiles et les offres des gouvernements de racheter l’électricité propre à des tarifs intéressants. Avec 94,7 milliards de dollars de projets d’investissements l’année dernière, l’éolien se place loin devant le solaire (26,1 milliards de dollars) et la biomasse et le recyclage des déchets (11 milliards de dollars).

A propos de Fitzpatrick 1333 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*