Israël : le PDG d’Orange venu mettre un terme à la polémique provoquée par le retrait de sa marque

stephane-richard-israelStéphane Richard, le Président-Directeur Général du groupe français de téléphonie Orange, est arrivé hier jeudi en Israël pour un voyage de 48 heures. L’objectif de cette visite est de clore la controverse qu’ont provoquée ses propos sur un retrait de ce pays en proie à un intense débat sur les initiatives de boycott dirigées contre lui.

Le PDG d’Orange doit rencontrer le Premier ministre Benjamin Netanyahu, l’ancien président Shimon Peres, des salariés d’Orange ainsi que des responsables politiques. Il espère par sa présence donner plus de poids aux arguments qu’il répète depuis une dizaine de jours maintenant, à savoir que le retrait d’Israël de la marque de sa compagnie n’a pour unique raison qu’y appliquer la stratégie globale de maîtrise totale de la marque et n’est en aucune façon motivée politiquement. Orange envisagerait même de développer ses investissements dans le pays, souhaitant profiter de l’écosystème exceptionnel en matière d’innovation dans le numérique qu’on y trouve. La position officielle d’Orange se veut sans équivoque : la compagnie de téléphonie française ne soutient aucune forme de boycott en Israël ni ailleurs dans le monde.

La polémique avait démarré le 3 juin quand le PDG d’Orange avait annoncé le retrait de sa marque d’Israël où il n’est pas opérateur mais permet à Partner d’utiliser sa marque et son image en vertu d’un contrat de licence courant jusqu’en 2025. Ce projet avait été immédiatement interprété en Israël comme relevant d’une vaste campagne de pressions internationales de boycott et de délégitimation de l’Etat israélien. La polémique avait atteint un tel niveau que le chef de la diplomatie française Laurent Fabius avait dû monter au créneau pour faire une mise au point, affirmant que la France, bien qu’elle soit opposée aux colonisations de territoires palestiniens, était opposée à tout boycott.

A propos de Fitzpatrick 1346 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*