Irak : une série d’attaques djihadistes à Diyala fait des dizaines de morts

irak-diyala-attentatD’après des informations émanant de la police et des secours, 33 personnes au minimum ont trouvé la mort lundi en Irak au cours de trois attaques, dont deux attentats suicide à la voiture piégée revendiqués par l’organisation de l’Etat Islamique (EI). Celles-ci ont également fait des dizaines de blessés.

Tout a commencé par un premier attentat suicide sur un marché de Hwayder, lequel a entraîné la mort de 20 personnes au minimum et fait 45 blessés selon un bilan dressé par les forces de sécurité et les secourus du principal hôpital de Baqouba, chef-lieu de la province de Diyala (distante de 70 km au nord-est de Bagdad). A en croire un lieutenant-colonel de police, « un kamikaze au volant d’un véhicule piégé s’est fait exploser au milieu du principal marché de la localité de Hwayder », a-t-il relaté.

Pour ce qui est de la deuxième attaque à la voiture piégée, elle est à l’origine de la mort de 10 personnes au minimum et a fait 10 blessés à Kanaan. D’après les explications d’un capitaine de police, le kamikaze a d’abord dépassé un poste de contrôle policier avant de faire exploser le véhicule qu’il conduisait. Quant à la dernière attaque, elle est due à la déflagration d’une bombe artisanale à Wathba, localité située entre Baqouba et Hwayder. Ce qui a fait trois morts.

Par le biais d’un communiqué posté sur le réseau social Twitter, le groupe EI a revendiqué les deux attentats à la voiture piégée. Cette organisation djihadiste a clairement indiqué avoir pris pour cible un rassemblement de miliciens chiites et de militaires à Kanaan. Et, à Hwayder, le même mouvement a affirmé que le kamikaze visait des chiites.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*