Un Palestinien abattu après avoir attaqué au couteau un soldat israélien

rafiq-taj-familleLe Croissant-Rouge palestinien et la police israélienne ont rapporté la mort samedi d’un Palestinien, abattu par l’armée israélienne dans le nord de la Cisjordanie occupée alors qu’il attaquait au couteau un militaire israélien. Le président Mahmoud Abbas a réagi en appelant la communauté internationale à ne pas rester silencieuse devant le nombre croissant Palestiniens abattus par les services de sécurité israéliens.

La porte-parole de la police israélienne Luba Samri a précisé que le Palestinien avait été tué par les forces sur place alors qu’il poignardait un officier israélien au croisement de Houwara, au sud de Naplouse. Le chef du Croissant-Rouge à Naplouse Abdelhalim Jaafreh a rapporté qu’il avait été mortellement touché par cinq balles et que les médecins de l’hôpital n’avaient rien pu faire pour le sauver. L’homme a été identifié par le président palestinien Mahmoud Abbas comme Rafic Taj et était âgé de 21 ans. Cet incident a été la deuxième du genre dans la même journée. Un peu plus tôt, un Palestinien avait attaqué un soldat israélien au couteau à proximité d’un check-point installé sur l’autoroute 443, au sud-ouest de Ramallah, très fréquentée, qui relie Jérusalem à Tel-Aviv et traverse la Cisjordanie sur plusieurs kilomètres. Là également, l’assaillant a essuyé des tirs des militaires mais il ne serait que légèrement blessé selon l’armée.

Pour Mahmoud Abbas, la mort du jeune Palestinien est un « meurtre par les forces d’occupation ». Le président palestinien a dit attendre une réaction de la communauté internationale. Depuis le début de l’année, selon un décompte des Nations unies, l’armée israélienne a abattu une quinzaine de Palestiniens en Cisjordanie, lors de manifestations ou de heurts ou alors qu’ils s’en prenaient à des Israéliens. Dans le même temps, les attaques contre des soldats, des colons et des civils israéliens par des palestiniens isolés et souvent munis d’un couteau se sont multipliées ces derniers mois à travers la Cisjordanie et à Jérusalem-Est, occupée et annexée par Israël.

A propos de Fitzpatrick 1314 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*