L’Irak suit de près les manœuvres militaires à la frontière saoudienne

Les autorités irakiennes ont déployé un contingent considérable des forces militaires au niveau de la frontière avec l’Arabie Saoudite dans l’objectif de suivre les manœuvres militaires menées par le royaume wahhabite, a confié à l’agence irakienne INA, un membre du comité parlementaire à la sécurité, Adnan el-Asadi, du bloc chiite « La main de la loi ».

Depuis mardi dernier, des manœuvres d’envergure ont lieu dans le nord du territoire saoudien à proximité de la frontière irakienne. Il faut noter que l’armée de terre et les forces aériennes de l’Egypte, du Soudan et de la Jordanie ainsi que des forces d’autres Etats membres de la coalition antiterroriste conduite par l’Arabie Saoudite y prennent part. Pas moins de 150.000 soldats participent à ces manœuvres qui s’étendront sur 18 jours.

D’après Asadi, « des forces importantes ont été envoyées afin de surveiller les manœuvres près de la frontière irako-saoudienne en coordination avec les forces de sécurité ». Il a prévenu à ce titre, que toute violation de l’espace aérien irakien sera synonyme d’atteinte à la souveraineté du pays, et la partie responsable en sera sanctionnée.

Pour sa part, Iskander Vitvit, le camarade de bloc d’Adnan el-Asadi, a appelé le Premier irakien Haïder al-Abadi à renvoyer l’ambassadeur saoudien et à intensifier la coopération avec Moscou. « Ces manœuvres font partie du plan de division de l’Irak soutenu par l’Arabie Saoudite et les Etats-Unis en coordination avec la Turquie », a-t-il soutenu.

Critiquant vivement ces manœuvres, Asadi a prévenu que la frontière irakienne deviendrait un «cimetière» pour quiconque essaierait de s’en approcher.

A propos de Fitzpatrick Georges 1374 Articles

Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*