Libye: L’Algérie va rouvrir son ambassade à Tripoli

Le ministre algérien des Affaires maghrébines, de l’Union africaine et de la Ligue arabe, Abdelkader Messahel qui était en visite officielle mercredi à Tripoli, a annoncé la réouverture prochainement de l’ambassade d’Algérie en Libye, celle-ci ayant été fermée depuis presque deux ans.

« Un ambassadeur auprès de la Libye sera nommé le plus tôt possible », a indiqué Messahel au cours d’un point de presse conjoint avec le vice-Premier ministre libyen, Ahmed Meitig.

L’Algérie a fermé son ambassade à Tripoli en mai 2014, à la suite de la détérioration de la situation sécuritaire en Libye, où le chaos règne depuis le déclin du régime de Mouammar Kadhafi en 2011.

Le consulat général algérien à Tripoli a néanmoins, continué à assurer un service minimum en faveur des Algériens résidant sur le territoire libyen. Mais, l’attaque terroriste ayant pris pour cible le siège de cette mission consulaire en janvier 2015, a obligé le gouvernement algérien à évacuer le reste du personnel consulaire sur place. En parallèle, Alger a même rapatrié ses ressortissants qui se trouvaient encore en Libye.

A présent, l’Algérie semble vouloir nommer un nouvel ambassadeur en Libye, emboîtant le pas à plusieurs chancelleries occidentales qui pensent soutenir de la sorte, les efforts de ce pays ayant pour objectif d’aboutir à une solution politique de la crise libyenne en lieu et place d’une intervention militaire.

L’Algérie qui s’est réjoui de la constitution d’un gouvernement libyen d’union nationale, est le premier Etat arabe à dépêcher l’un de ses ministres à Tripoli pour y rencontrer le nouveau Premier ministre libyen et certains de ses ministres.


Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*