Un partenariat stratégique est scellé entre Rabat et Pékin à l’initiative du Roi Mohammed VI et du président Jinping

Le Roi Mohammed VI et le président chinois, Xi Jinping ont présidé mercredi au Palais du Peuple à Pékin, la cérémonie de signature d’une déclaration conjointe portant sur l’établissement d’un partenariat stratégique entre le Royaume du Maroc et la République populaire de Chine.

Le président Jinping et le souverain marocain actuellement en visite officielle à Pékin, ont présidé à la même occasion, la cérémonie de signature de plusieurs accords et conventions de coopération bilatérale dans les domaines économique, financier, industriel, judiciaire, culturel, touristique, énergétique, des infrastructures et consulaires.

Ainsi, le projet d’un «partenariat stratégique» tant attendu du côté marocain comme du côté chinois, vient de se concrétiser à l’occasion de ce nouveau déplacement officiel du Roi Mohammed VI dans la capitale de l’empire du milieu.

Ce partenariat ouvre une nouvelle page dans la coopération bilatérale entre les deux pays à la faveur d’un accroissement substantiel attendu des échanges commerciaux entre les deux pays.

Les hautes autorités de Pékin et de Rabat affichent aussi leur volonté politique d’aller loin dans leur partenariat stratégique dans tous les domaines pour l’intérêt partagé des deux pays et de leurs peuples.

Soucieux de diversifier les alliances et les partenaires de son Royaume, le Roi Mohammed VI qui est accompagné d’une forte délégation de son pays, a ainsi réussi à faire de la Chine, membre permanent du Conseil de Sécurité de l’ONU et deuxième puissance économique mondiale, un allié stratégique du Maroc.

N’empêche qu’au plan commercial, les échanges entre les deux pays ont profité jusqu’à cette date, à la Chine plus qu’au Maroc, la balance commerciale étant largement déficitaire pour le Royaume chérifien (29,5 milliards de dirhams d’importations contre 2,4 milliards de dirhams d’exportations en 2014).

A présent, les autorités financières de Rabat aspirent à un rééquilibrage rapide des relations économiques et commerciales à la faveur de ce nouveau rapprochement avec la République populaire de Chine.

A propos de Fitzpatrick Georges 1374 Articles

Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*