Irak: Le groupe Etat Islamique annonce la mort de l’un de ses chefs militaires

L’organisation de l’Etat Islamique (EI) en Irak, a annoncé mercredi, sur les pages de l’agence Amaq, la mort d’Omar al-Shishani alias «Omar le Tchétchène», qui était l’un de ses chefs militaires, tué lors de la bataille de Mossoul.

Citant une source «militaire», l’agence Amaq, proche du groupe EI, a précisé qu’Omar al-Shishani avait été abattu «dans la ville de Charqat alors qu’il participait (à la bataille) pour repousser la campagne militaire contre la ville de Mossoul», le fief de l’organisation djihadiste dans le nord de l’Irak.

D’après le département américain de la Défense, «Omar le Tchétchène», né Tarkhan Tayumurazovich Batirashvili, était d’origine géorgienne. Washington le soupçonnait d’avoir dirigé une prison où des otages occidentaux ont pu être détenus. Le gouvernement américain s’était engagé à offrir une somme de 5 millions de dollars pour tout renseignement conduisant à ce terroriste.

En mars dernier, un responsable américain avait déclaré qu’Omar al-Shishani avait été «probablement tué » dans un raid américain mené le 4 mars dans le nord-est de la Syrie. De son côté, le Pentagone s’était limité à confirmer que ce djihadiste avait été la cible d’une frappe, sans faire de commentaire sur son sort.

Dans des cas pareils c’est souvent la confusion qui règne en raison des grandes difficultés qu’éprouvent sur le terrain, les forces de frappe américaines à réunir les preuves de la neutralisation de leur cible.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*