Les bulldozers d’Israël démolissent des maisons de Palestiniens à Jérusalem et sa banlieue

Des sources palestiniennes et une Organisation non gouvernementale israélienne ont annoncé la démolition mardi aux premières heures de la matinée, par les bulldozers israéliens d’une quinzaine de maisons palestiniennes à Jérusalem et dans sa proche banlieue Qalandia.

D’après l’un des propriétaires des maisons détruites, un convoi de dizaines de véhicules militaires et de bulldozers israéliens a fait irruption peu après minuit à Qalandia, où ils ont démoli onze maisons habitées par des familles palestiniennes de 44 membres, dont 11 enfants, transformés du jour au lendemain en des sans-abri.

L’Etat hébreu reprochait à une grande majorité des propriétaires des maisons détruites d’avoir bâti leur maison sans permis de construire. Au cours de la même journée de mardi, quatre bâtiments, des maisons et des commerces, ont été détruits par des bulldozers israéliens dans le quartier d’Essaouiya, à Jérusalem-Est, selon l’agence palestinienne Wafa. Ces dernières destructions n’ont pas été commentées par Israël.

Séparée de la Ville sainte d’Al Qods occupée par le mur israélien, la localité de Qalandia, sous contrôle militaire israélien, se trouve en Cisjordanie, un territoire palestinien occupé depuis près de 50 ans par Israël. Plusieurs de ses habitants disposent malgré tout du statut de résidents en Israël, un permis délivré aux Palestiniens vivant à Jérusalem-Est, occupée et annexée par Israël, ce qui fait selon les autorités de l’Etat hébreu, qu’ils relèvent de la juridiction d’Israël.

Mais des zones d’ombre persistent autour des motivations de la destruction des maisons palestiniennes invoquées par les autorités israélienne, car certains propriétaires ciblés affirment n’avoir jamais été notifiés ou encore d’autres assurent avoir bien obtenu par le passé, un permis de construire ce qui jette le doute sur les véritables intentions de l’occupant sioniste.

Les Palestiniens et l’ONG israélienne Ir Amim accusent les autorités israéliennes de vouloir débarrasser Jérusalem-Est de ses habitants palestiniens. Selon Ir Amim, Israël a précédé depuis le début de l’année à 78 destructions, plus que durant toute l’année 2015 qui a vu la démolition de 74 habitations.

A propos de Fitzpatrick 1363 Articles

Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*