Irak : 52 jeunes Irakiens cruellement assassinés à Hawija par les combattants de Daech

L’organisation de l’Etat Islamique (EI) a commis samedi, un crime macabre dans la ville de Hawija, située au nord de l’Irak, en brûlants vifs, 52 adolescents irakiens, rapporte la chaîne de télévision «Al Arabia».

Les djihadistes d’EI reprochaient à leurs victimes d’avoir poussé leurs familles à quitter la ville qui est sous leur contrôle. Outre ce massacre particulièrement cruel, quatre autres Irakiens ont été fusillés en public, sur la place centrale de la ville de Hawija.

Le groupe EI avait pris le contrôle, au cours de l’an 2014, d’importantes portions de territoire en Irak lors d’une vaste offensive fulgurante. Mais, depuis, l’organisation djihadiste a perdu du terrain au profit de l’armée irakienne, qui jouit, entre autres, du soutien aérien des forces de la coalition internationale anti-djihadiste menée par les USA.

Depuis plusieurs mois, les combattants kurdes communément appelés «peshmergas» ainsi que les forces fédérales et des tribus locales encerclent la ville de Hawija, distante d’à peu près 100 km de Mossoul, qui est devenue, de fait, le fief des djihadistes sur le sol irakien.

D’après certaines estimations, environ 100.000 personnes résidant dans la région de Hawija sont séquestrés par les combattants armés de l’organisation de l’EI.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*