Libye: Les djihadistes résistent aux forces loyalistes à Syrte

Les forces libyennes loyalistes tardent à reprendre intégralement le contrôle de la ville de Syrte, où les djihadistes continuaient à faire preuve de résistance en se retranchant ce dimanche dans une petite zone de la ville.

L’armée progouvernementale a annoncé samedi dernier, avoir attaqué les «dernières positions de Daech» (acronyme arabe du groupe Etat Islamique -EI) après avoir adopté une nouvelle stratégie visant à réduire les pertes pouvant être occasionnées par des attentats-suicides, selon son porte-parole.

Les troupes loyalistes sont entrées dans la ville de Syrte le 9 juin dernier. Mais, depuis, elles sont freinées dans leur progression par les tirs de snipers, les explosions de mines et les attaques aux voitures piégées. L’armée pro-GNA déploré au moins 10 morts et une soixantaine de blessés lors des affrontements de samedi dernier. D’après le porte-parole de l’opération militaire, Reda Issa, les forces loyalistes espèrent « libérer Syrte avant l’Aïd » al-Adha, la grande fête musulmane du sacrifice qui se tiendra autour du 12 septembre.

Entre temps, une réunion des membres du « dialogue politique libyen » doit se tenir aujourd’hui à Tunis sous la direction des Nations Unies. Il s’agira d’évoluer dans l’exécution de l’accord inter-libyen conclu en décembre dernier au Maroc, de sorte à sortir le pays de l’instabilité qu’il connaît depuis le déclin du régime de Mouammar Kadhafi en 2011.

Si la Libye dispose, depuis le printemps dernier, d’un gouvernement d’union nationale, celui-ci a du mal à imposer son autorité sur l’ensemble du pays, entre autres, à cause de l’insoumission d’une autorité politique adverse, le Parlement siégeant à Tobrouk, à l’Est du pays.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*