Syrie : un convoi humanitaire frappé par un raid aérien

Quelques heures après que l’armée syrienne ait déclaré la « fin » de la trêve, un raid aérien a touché hier lundi un convoi. Douze humanitaires du Croissant rouge et conducteurs de camions qui devaient acheminer de l’aide dans la province d’Alep ont été tués selon l’OSDH (Observatoire syrien des droits de l’Homme).

Les Nations unies ont indiqué que le raid avait endommagé au moins 18 camions chargés d’aide humanitaire qui faisaient partie d’un convoi de 31 véhicules de l’ONU et du Croissant rouge syrien qui livrait de l’aide à 78 000 personnes à Orum al-Koubra. L’OSDH, qui se base sur un vaste réseau d’informateurs à travers la Syrie, n’était pas en mesure hie de préciser de quelle nationalité étaient les avions qui ont mené la frappe, mais ils ne pouvaient être que syriens ou russes, étant donné qu’aucun groupe rebelle ne dispose de force aérienne. L’ONG précise que « plus de 40 frappes aériennes » ont été menées depuis l’annonce hier lundi par le régime de Bachar al-Assad de « la fin du gel des combats qui a débuté à 16h00 GMT le 12 septembre dernier conformément à l’accord convenu entre les Etats-Unis et la Syrie ». Au moins 36 civils auraient depuis été tués à Alep et dans sa province dans des raids aériens.

Les réactions à l’attaque du convoi humanitaire ne se sont pas fait attendre. Le patron des opérations humanitaires de l’ONU Stephen O’Brien a déclaré que s’il était avéré que l’attaque avait délibérément visé des humanitaires, elle équivaudrait à un crime de guerre. Les Etats-Unis soulignent, sans directement l’accuser, la Russie, alliée du régiment de Bachar al-Assad. Ce contexte tendu laisse présager que la Syrie devrait dominer les débats ce mardi à l’Assemblée générale de l’ONU qui se tient cette semaine à New York.

A propos de Fitzpatrick 1365 Articles

Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*