Les forces démocratiques syriennes lancent leur offensive contre Daech à Raqqa

Les Forces démocratiques syriennes (FDS), ont lancé hier dimanche, une offensive pour reprendre la ville de Raqqa dans le centre de la Syrie, principal fief de Daech (acronyme arabe de l’organisation de l’Etat islamique).

Le début de l’offensive, qui était attendue, a été annoncé par une femme officier des FDS depuis la ville d’Aïn Issa, à plus de 50 kilomètres au nord de Raqqa. L’assaut se fera en deux temps : libérer la province de Raqqa pour isoler la ville, avant d’en reprendre le contrôle.1 Environ 30 000 combattants seront impliqués dans cette opération baptisée « Colère de l’Euphrate ».

 L’implication des combattants kurdes dans cette opération s’imposait à plus d’un titre. Les Kurdes connaissent le terrain, la rudesse de l’hiver rend difficile les opérations ces prochains mois, et il devenait nécessaire de libérer les populations civiles au même moment qu’à Mossoul, alors que des combattants chiites irakiens ont coupé la route de Mossoul à Raqqa.

La grande interrogation dans cette offensive reste le rôle que jouera la Turquie qui s’inquiète de voir les FDS dominées par les milices kurdes YPG, alors que les Kurdes entendent livrer cette grande bataille contre l’Etat islamique en Syrie sans l’appui d’Ankara.

Or, le président turc Recep Tayyip Erdogan a promis le 27 octobre dernier que la Turquie marcherait sur Raqqa. Pour le président turc, il n’est en effet pas envisageable que cette ville à majorité sunnite, soit contrôlée par des milices kurdes qu’il considère comme des « terroristes » proches du PKK, le Parti des travailleurs du Kurdistan, en guerre contre le régime turc depuis 1984.

Crées en octobre 2015, les FDS regroupent des Kurdes, des rebelles de l’Armée syrienne libre, formée dès 2011 pour renverser Bachar al-Assad, ainsi que des chrétiens syriaques et des représentants de tribus locales. Activement soutenues par les Etats-Unis, qui leur fournissent un appui militaire aérien, des armes et des formateurs, elles revendiquent déjà plusieurs victoires sur le terrain.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*