Syrie : progression des forces gouvernementales à Alep

Au prix de bombardements incessants et de pertes considérables parmi les civils, les forces gouvernementales de Bachar El-Assad poursuivent leur progression à Alep, où elles menacent désormais de séparer le nord d’Alep-Est du reste «des autres secteurs assiégés».

L’armée syrienne et ses alliés en sont au septième jour de leur offensive à Alep. Les obus, les roquettes et les missiles, tirés par des avions, s’abattent sur la ville sans interruption.

L’offensive est actuellement concentrée sur  le nord-est d’Alep. Les troupes du régime de Damas sont entrées pour la première fois dans le quartier de Massaken Hanano, où elles ont pris le contrôle du Quartier Général des rebelles. Ce quartier a une valeur symbolique puisque c’était le premier dont s’étaient emparés les rebelles en 2012.

L’armée syrienne a également chassé les insurgés d’une ancienne zone industrielle dans le nord-est. Elles ont consolidé hier lundi leurs positions avant de poursuivre l’assaut. Dans le sud de la ville, une forte pression est exercée sur le quartier de Cheikh Saïd, où les combats se déroulent d’immeuble à immeuble.

L’armée syrienne et ses alliés ont annoncé avoir acheminé d’importants renforts en hommes et en matériel, ce qui présage une intensification des opérations militaires dans les jours qui viennent. Les experts pensent que Damas et son allié russe veulent aller vite pour obtenir une victoire à Alep avant la prise de fonction de Donald Trump à la Maison Blanche le 20 janvier prochain.

Dans les quartiers rebelles d’Alep, assiégés depuis quatre mois maintenant, quelque 250.000 habitants ne sont plus ravitaillés en eau, en nourriture et en médicaments. En six mois, le nombre de personnes assiégées par les forces du régime en Syrie, a doublé atteignant près d’un million de personnes selon les Nations unies.

A propos de Fitzpatrick 1333 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*