Un raid aérien rend impraticable le dernier pont de Mossoul

Une frappe aérienne a mis hors service le dernier pont sur le Tigre reliant les parties est et ouest de Mossoul, ont affirmé des résidants et un responsable irakien.

Depuis le 17 octobre dernier, l’armée irakienne a lancé une vaste offensive en vue de reconquérir la deuxième ville du pays, tombée dans l’escarcelle des djihadistes de l’organisation de l’Etat Islamique (EI) depuis juin 2014.

Les forces loyalistes sont parvenues à récupérer les quartiers de la partie orientale de Mossoul. Mais l’est de cette localité demeure toujours sous contrôle des djihadistes.

Au cours de cette bataille, l’armée de l’air et les troupes terrestres irakiennes sont soutenues par la coalition internationale anti-djihadiste. Placée sous commandement américain, celle-ci mène quotidiennement des raids aériens contre Daech (acronyme arabe du groupe EI).

Pourtant, «un bombardement aérien, dont l’origine reste inconnue, a sectionné le pont al-Atiq qui enjambe le Tigre et il n’est plus possible de l’emprunter», a confié à la presse Abou Ali, un habitant de Mossoul, précisant avoir été contraint mercredi, de traverser le fleuve du Tigre par bateau, devenu l’unique moyen d’aller d’une rive à l’autre, depuis que les autres ponts jetés sur le fleuve à Mossoul ont été rendus impraticables.

Ces informations ont été confirmées par Hachem Briskani, le vice-président de la Commission sur la sécurité de la province de Ninive, qui a pour capitale Mossoul.

Ces deux sources ont affirmé que le raid ayant rendu impraticable le dernier pont de la ville, a eu lieu mardi dernier.

Pour sa part, la coalition internationale anti-djihadiste a rapporté avoir mis hors service deux ponts de la région de Mossoul  mardi et un troisième lundi, sans indiquer si le pont al-Atiq fait partie des ponts ciblés.

A propos de Fitzpatrick 1287 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*