L’armée irakienne atteint les bords du Tigre dans son offensive contre Mossoul

Les forces armées irakiennes ont atteint, dimanche dernier, les bords du Tigre, fleuve qui traverse la ville de Mossoul, a annoncé un commandant de l’armée régulière.

C’est la première fois que ces forces parviennent à ce lieu, depuis le lancement de l’offensive militaire ayant pour objectif de reconquérir la deuxième ville d’Irak.

Le général irakien Abdelamir Yarallah, qui est le commandant de la campagne militaire de Mossoul, a affirmé que les forces d’élite de l’armée irakienne ont gagné la rive du Tigre et réussi à prendre le contrôle de la rive Est du quatrième pont.

«Les unités anti-terroristes (relevant de l’armée) ont pris le contrôle de la rive Est du fleuve Tiger, au niveau du quatrième pont », a-t-il déclaré. Ces propos ont même été retransmis par la chaîne de télévision nationale. Par ailleurs, le commandant de la campagne militaire de Mossoul n’a pas rapporté d’affrontements opposant ses troupes aux éléments de l’organisation djihadiste de l’Etat Islamique (EI), ni des pertes humaines au sein de l’armée irakienne.

L’opération de reconquête de Mossoul, ville tombée depuis 2014 dans l’escarcelle de Daech (acronyme arabe du groupe EI), a été lancée le 17 octobre dernier. Depuis, c’est la première fois que l’armée régulière atteint la rive du Tigre. Les cinq ponts reliant les deux rives de cette ville ont été détruits, au cours des dernières semaines, par les raids aériens de la coalition internationale anti-djihadiste, dans le but de priver l’organisation de l’EI de ravitaillement.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*