Afrique: Le Maroc pousse ses pions au Sud Soudan

Le Roi Mohammed VI du Maroc a entamé mercredi une visite de travail au Sud Soudan, un déplacement qui s’inscrit dans une volonté de rapprochement diplomatique, mais aussi de promotion d’un partenariat économique avec la plus jeune nation africaine, dont le Maroc s’engage à construire la nouvelle capitale.

Une série d’accords de coopération ont ainsi été signés mercredi entre la partie marocaine et le gouvernement sud soudanais. Au total, neuf conventions touchant plusieurs domaines ont été conclues entre les deux Etats africains. L’un des principaux accords paraphés par le Soudan du Sud et le Maroc est celui relatif à la construction d’une nouvelle capitale.

Le Royaume se lancera en effet dans la construction d’une nouvelle ville administrative pour le Sud Soudan. Ce projet titanesque dont le budget prévisionnel atteint les 10 milliards de dollars, sera financé en partie par le Maroc sur une durée de près de 20 ans.

S’exprimant à ce sujet, le ministre de l’Intérieur Marocain Mohamed Hassad a déclaré que « le Maroc est engagé à partager son expérience en termes d’urbanisation et du développement urbain, en vue de soutenir la construction d’une nouvelle capitale » au Sud Soudan.

Pour le Royaume, ce projet stratégique, au même titre que les nombreuses autres initiatives lancées par le Maroc en Afrique depuis le début des années 2000, permettra de consolider la coopération sud-sud entre les pays du continent. Le Royaume mène en effet depuis plusieurs années une offensive diplomatique et économique en Afrique. Une volonté qui se concrétise par la signature d’accords de coopération gagnant-gagnant avec les partenaires africains du Maroc.

Cette visite de Mohammed VI à Juba devrait se poursuivre d’ailleurs, par une visite au Gabon, lors de laquelle le souverain marocain s’entretiendra avec son homologue gabonais, Ali Bongo Ondimba. Plusieurs autres pays sont également à l’agenda de cette nouvelle tournée du roi, à l’exemple de la Zambie et du Ghana.

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*