Libye : Une centaine de migrants portés disparus suite au naufrage de leur embarcation

Pas moins de 146 migrants sont portés disparus à la suite d’un énième naufrage survenu au large de la Libye, d’après le témoignage mercredi de l’unique rescapé de ce drame.

Un Gambien âgé de 16 ans secouru en mer est l’unique rescapé du naufrage. Beaucoup de ses compatriotes, comme des migrants nigérians ou maliens, étaient également dans cette embarcation. Il y avait parmi ces clandestins cinq enfants et plusieurs femmes enceintes, a confié le rescapé à un représentant du Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR) au centre hospitalier de l’île italienne de Lampedusa.

Le canot qui a fait naufrage a quitté la ville de Sabrata, située dans le nord-ouest de la Libye, dimanche ou lundi. Quelques heures après, il a commencé à couler. Le survivant gambien raconte avoir pu s’en tirer en s’agrippant à un bidon d’essence. Par la suite, il a été tiré de l’eau par un navire militaire espagnol de l’opération européenne anti-passeurs Sophia. Enfin, dans la nuit, un navire des gardes-côtes italiens l’a acheminé à Lampedusa.

D’après des informations recueillies par l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM), le navire espagnol a repéré par hasard le rescapé. Selon Flavio di Giacomo, porte-parole de cette agence onusienne en Italie, «cela démontre qu’il y a peut-être des naufrages dont nous ne saurons jamais rien, parce que les embarcations coulent sans laisser de trace».

A propos de Fitzpatrick 1251 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*