Nigeria : vidéo de l’exécution de huit villageois par Boko Haram

Une vidéo très violente de Boko Haram qui circule actuellement sur le net, montre des combattants du groupe islamiste nigérian en train d’exécuter publiquement huit villageois qui s’opposaient à l’application rigoriste de la loi islamique (Charia) dans le nord-est du Nigeria.

Cette vidéo montre les huit villageois, les yeux bandés, allongés fac au sol. Un homme encagoulé, portant un turban blanc et s’exprimant en haoussa, une des langues les plus parlées dans le nord du Nigeria et dans la région du lac Tchad, déclare que les villageois ont défié la «police de la charia». Ils ont menacé de se battre et sont par conséquent, des «apostats qui ont abandonné l’Islam».

Quatre hommes armés et masqués abattent alors par balles et à bout portant, les huit victimes. Les images montrent une foule qui exulte en assistant à la scène. La vidéo montre également d’autres violentes punitions dont une lapidation à mort pour adultère, une décapitation pour trafic de drogue, des amputations pour vol et une flagellation pour consommation d’alcool.

La diffusion de la vidéo montrant des scènes violentes, est interprétée comme un message de Boko Haram à ses détracteurs pour leur démontrer qu’il est toujours présent. Le groupe terroriste, qui a prêté allégeance à l’Etat islamique (EI), a annoncé la création d’un califat à l’apogée de sa puissance en août 2014, après s’être emparé de larges territoires dans le nord-est du Nigeria.

Mais l’armée nigériane a revendiqué ces dernières semaines que les djihadistes sont sur le point d’être vaincus, grâce principalement aux opérations de contre-insurrection impliquant des troupes du Nigeria et des voisins camerounais, tchadien et nigérien.

A propos de Fitzpatrick 1363 Articles

Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*