Les coptes d’Egypte restreignent leurs activités par mesure de prudence

Les autorités des églises coptes d’Egypte ont demandé jeudi dernier, à leurs fidèles d’annuler l’ensemble des cérémonies et activités programmées en dehors des enceintes des lieux de culte au cours de ce mois de juillet, pour des raisons de sécurité.

Les dirigeants coptes du pays des pharaons ont lancé cet appel à la prudence suite à l’attentat revendiqué en mai dernier par l’organisation djihadiste de l’Etat Islamique (EI) contre un groupe de fidèles qui se dirigeaient, dans le cadre d’un pèlerinage, vers un monastère situé dans le centre du territoire égyptien, où 29 personnes avaient trouvé la mort.

Un mois auparavant, une cathédrale et une église avaient été visées par un double attentat provoquant le décès de 44 personnes en plein dimanche des rameaux.

Un représentant du pape orthodoxe copte a adressé cette mise en garde aux leaders des paroisses coptes. Les fidèles en déplacement à l’heure actuelle ou les jeunes prenant part à des camps d’été ont été encouragés à écourter leurs séjours et à regagner leurs domiciles.

Un membre de cette église s’exprimant sous couvert de l’anonymat a précisé que ces consignes ont été communiquées «de manière orale et non sous forme écrite afin de ne pas provoquer de mouvement de panique» parmi la communauté copte.

D’après une source sécuritaire, le gouvernement égyptien a déployé, cette semaine, des forces de sécurité supplémentaires pour assurer la protection des portails d’entrée des églises.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*