Le Qatar annonce le retour de son ambassadeur à Téhéran

Le Qatar a annoncé ce jeudi, le retour de son ambassadeur à Téhéran la capitale d’Iran et le rétablissement de relations diplomatiques totales avec la république islamique.
Doha avait rappelé son ambassadeur à Téhéran en janvier 2016 pour protester contre le saccage de représentations diplomatiques de l’Arabie saoudite en Iran par des manifestants en colère. Ces manifestants protestaient contre l’exécution par l’Arabie saoudite, pays sunnite, d’un éminent religieux chiite condamné pour terrorisme.
Dans son communiqué publié ce jeudi, le ministère qatari des Affaires étrangères a précisé qu’il souhaitait renforcer davantage les relations bilatérales dans tous les domaines avec la République islamique d’Iran, pays avec lequel le Qatar partage le plus grand champ gazier du monde.
Ce rapprochement entre Doha et Téhéran intervient alors que le Qatar connaît une grave crise diplomatique avec trois de ses voisins du Golfe. Le 5 juin dernier, l’Arabie saoudite, Bahreïn, les Emirats arabes unis et l’Egypte ont rompu leurs relations diplomatiques et commerciales avec le Qatar en l’accusant de soutenir des groupes extrémistes et de se rapprocher avec l’Iran. Depuis cette date, ces pays ont fermé leurs frontières avec le Qatar.
Doha a toujours démenti les accusations qui sont portées contre lui et fait valoir que d’autres pays du Golfe ont des relations encore meilleures avec Téhéran.
Isolé, le Qatar s’est tourné vers l’Iran et la Turquie, qui lui ont exprimé une forte solidarité, notamment pour importer des produits alimentaires. L’Iran a en plus autorisé la compagnie aérienne qatarie à utiliser son espace aérien.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*