L’armée irakienne attaque le fief djihadiste de Hawija

Les forces armées irakiennes lancent actuellement l’assaut sur Hawija, l’avant-dernière localité sous contrôle de l’organisation djihadiste de l’Etat Islamique (EI) en Irak.

Le Premier ministre irakien a annoncé jeudi le lancement de l’offensive contre cette ville de la province de Kirkouk (nord-est). « A l’aube d’une nouvelle journée, nous annonçons le lancement de la première étape de la libération de Hawija, conformément à l’accomplissement de notre engagement envers notre peuple de libérer tout le territoire irakien et de le purger des gangs terroristes de ‘Daech’ (acronyme arabe du groupe EI) », a-t-il déclaré dans un communiqué.

Dans la suite de cette annonce, le chef du gouvernement a tenu à rendre hommage à l’ensemble des forces du pays, « qui livrent plusieurs batailles de libération en même temps et qui remportent victoire après victoire et celle-ci en sera une autre, avec l’aide de Dieu ». Les forces loyalistes ont pris la direction de la localité de Sharqat, située au sud-ouest de Hawija et comptant 70 000 âmes.

Située à 230 kilomètres au nord-est de la capitale irakienne, Bagdad, et à 45 kilomètres de la ville pétrolière de Kirkouk, la région de Hawija a été l’une des premières à tomber dans l’escarcelle de l’organisation djihadiste de l’EI en 2014. Les communautés chiite et sunnite se disputent le contrôle de cette localité.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*