L’Arabie saoudite et l’Ouganda concluent un important accord en matière d’emploi

Les ressortissants ougandais ont désormais la possibilité de trouver un emploi en Arabie saoudite et donc de demander un visa de travail pour s’établir dans le Royaume wahhabite, conformément à un accord rendu public mardi dernier.

En fait, cet accord a été conclu le 31 décembre dernier à Ryad par la ministre ougandaise du Travail, du genre et du développement social, Janat Mukwaya et son homologue saoudien, Ali Bin Nasser Al Ghafis.

Selon les clauses de la convention, les sociétés ougandaises de placement de mains-d’œuvre sont désormais habilitées à embaucher des travailleurs qualifiés et domestiques pour les envoyer, par la suite, sur le marché de l’emploi saoudien.

Les deux parties ont également paraphé l’accord modifié sur le travail domestique, initialement signé en 2015, dans le but de rationaliser les activités du secteur de l’externalisation du travail. Le nouvel accord prend mieux en compte la lutte contre la traite et les violations des droits de travailleurs.

Il s’agit du premier accord d’envergure ouvrant le marché de l’emploi saoudien à des professionnels ougandais. En plus, les deux pays tirent leur épingle du jeu : l’Ouganda peut rabaisser son taux de chômage tout en jouissant d’une importante manne d’argent de sa diaspora et l’Arabie Saoudite peut résoudre la pénurie de main d’œuvre dans certains secteurs.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*