La France et l’Arabie saoudite signent des accords pour 18 milliards de dollars

Paris et Ryad ont signé plusieurs accords pour une valeur globale de plus de 18 milliards de dollars à l’occasion de la visite du prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane en France.

Plus précisément, les deux parties ont conclu mardi 19 protocoles d’accord liant des entreprises françaises et saoudiennes. Selon un communiqué du forum d’affaires franco-saoudien – une rencontre de chefs d’entreprises et de délégués des deux Etats -, ces lettres d’intention portent sur les secteurs de l’industrie (pétrochimie et traitement de l’eau), du tourisme, de la culture, de l’agriculture et de la santé.

Dans ce cadre, la multinationale française Total et la compagnie saoudienne Aramco se sont associées dans un projet pétrochimique important, à travers lequel près de 5 milliards de dollars seront investis pour permettre de développer un site à Jubail, dans l’est du territoire saoudien. C’est dans la même région que prend place la plus grosse raffinerie de Total au niveau mondial.

Plusieurs autres géants tricolores à l’instar d’Orange, Safran, Suez, Veolia et JCDecaux ont également conclu des partenariats.

La visite d’Etat du prince héritier saoudien dans l’Hexagone avait pour objectif de rapprocher les deux pays dans un contexte tendu au Proche-Orient. A son arrivée dimanche dernier du pays de l’oncle Sam, « MBS » a diné avec le président Emmanuel Macron au musée du Louvre dans la capitale française.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*