Commande record de cent Superjet-100 par Aeroflot

Aeroflot, la première compagnie aérienne russe, a annoncé hier lundi avoir passé une commande record de 100 avions Superjet 100 qui est le premier modèle des avions civils construits en Russie depuis la fin de l’URSS.
L’accord a été signé à Vladivostok, en Extrême-Orient, en marge d’un forum économique auquel participait le président Vladimir Poutine, entre Aeroflot et la société publique russe UAC (United Aircraft Corporation), la maison mère de l’avionneur Soukhoï qui construit le Superjet.
Selon le quotidien économique Vedomosti, la somme de la commande, qui n’a pas été officiellement révélée, s’élèverait à plus de trois milliards de dollars.
Avec l’annonce vendredi de la réception prochaine de son cinquantième modèle, Aeroflot est déjà le plus gros opérateur du Superjet-100. La Russie compte sur ce bimoteur d’une centaine de places, d’un prix catalogue d’environ 50 millions de dollars, pour faire concurrence au brésilien Embraer et au canadien Bombardier et pour renouveler une industrie aéronautique russe tombée en ruine durant la période post-soviétique.
Mais depuis sa mise en service en 2011 par Soukhoï avec la participation de l’italien Finmeccanica et de nombreux équipementiers européens, le superjet-100 peine à trouver des clients au-delà de la Russie.
Cet appareil a subi plusieurs revers et connu des problèmes techniques, dont des problèmes de service après vente, telles que des pièces de rechange chères et difficiles à obtenir.
Le gouvernement russe a décidé de venir à son secours en mettant en place des subventions pour inciter les opérateurs locaux et étrangers à acheter le Superjet.

A propos de Fitzpatrick Georges 1463 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*