Alstom décroche un gros contrat en Arabie saoudite

Le groupe français Alstom a annoncé mardi avoir décroché en consortium avec d’autres sociétés, un contrat d’une valeur de 2,5 milliards d’euros (2,75 milliards de dollars) portant sur l’exploitation et la maintenance de diverses lignes de métro de la capitale saoudienne, Ryad.

Ce contrat qui s’étend sur 12 ans, porte sur l’entretien des 113 kilomètres de voies, la signalisation et l’information des usagers. L’équipementier ferroviaire français touchera directement une enveloppe de 730 millions d’euros pour la maintenance du matériel roulant et des systèmes d’infrastructure.

Selon Didier Pfleger, vice-président d’Alstom pour la région Moyen-Orient et Afrique, cette entreprise «est présente dans le Royaume d’Arabie saoudite depuis près de 60 ans et cette attribution démontre également l’engagement d’Alstom à soutenir les projets de mobilité dans le pays» qui visent l’établissement d’un «réseau de transport plus efficace, plus fiable et plus durable».

Par ailleurs, une autre compagnie tricolore, la RATP, en collaboration avec le saoudien Saptco, va également exploiter deux autres lignes du métro de Ryad, dans le cadre d’un contrat de près de 2 milliards d’euros.

En l’espace de quelques mois, Alstom a signé d’importants contrats dans le secteur des lignes de métro, notamment à Sydney et à Taïwan.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*