L’Arabie saoudite et l’Allemagne en phase de normaliser leurs relations diplomatiques

Le gouvernement saoudien renverra son ambassadeur en Allemagne, après son rappel il y a dix mois par Ryad en protestation contre les propos d’un ministre allemand sur la politique saoudienne au Liban, ont révélé mardi des sources diplomatiques en marge de la 73ème Assemblée générale des Nations Unies à New York.

En novembre dernier, l’Arabie saoudite avait rappelé son ambassadeur à Berlin en guise de protestation contre les propos de Sigmar Gabriel, ministre allemand des Affaires étrangères à l’époque. Ce dernier avait affirmé que le chef démissionnaire du gouvernement libanais, Saad Hariri, était retenu contre sa volonté à Ryad.

Le nouveau chef de la diplomatie allemande, Heiko Maas, a exprimé la volonté de normaliser les rapports avec le royaume wahhabite à l’occasion d’un entretien avec son homologue saoudien, Adel al-Jubeir, à New York.

«Nos relations ont été illustrées ces derniers mois par des malentendus, qui contrastent fortement avec nos liens par ailleurs forts et stratégiques, et nous le regrettons sincèrement», a-t-il déclaré.

«Nous aurions dû être plus clairs dans notre communication … L’Arabie saoudite joue un rôle important pour la paix et la stabilité dans la région et dans le monde », a-t-il ajouté.

Pour sa part, le ministre saoudien des Affaires étrangères a évoqué le «rôle de leaders des deux pays en matière de sécurité et d’économies internationales», avant d’inviter le chef de la diplomatie allemande à effectuer «dès que possible» un déplacement en Arabie saoudite dans le but de donner un nouveau souffle à leur coopération bilatérale.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*