L’ONU annonce pour le printemps 2019, le début du processus électoral en Libye

L’envoyé spécial de l’ONU pour la Libye, Ghassan Salamé a indiqué jeudi que le processus électoral dans ce pays maghrébin devrait débuter au printemps 2019, après la tenue d’une conférence nationale en début de l’année.

Cette conférence nationale qui devrait rassembler les différents protagonistes libyens est évoquée depuis déjà un an, mais elle a été reportée. A présent, «les conditions sont désormais propices», a déclaré  Salamé lors d’une vidéoconférence avec le Conseil de sécurité des Nations Unies depuis Tripoli.

D’après ce responsable, «la conférence nationale devrait se tenir dans les premières semaines de 2019. Le processus électoral qui en découlera devrait commencer au printemps 2019».

L’élection est censée être le point final de la périlleuse transition en Libye, pays qui n’est jamais sorti du chaos depuis le déclin du régime de Mouammar Kadhafi en 2011.

Rappelons que, lors d’une réunion fin mai à Paris, avec le président français, Emmanuel Macron, quatre acteurs majeurs de la crise libyenne avaient promis d’organiser des élections générales le 10 décembre prochain.

Mais cette feuille de route a été abandonnée en septembre dernier suite au refus de certains membres du Conseil de sécurité de l’ONU, dont les Etats-Unis et la Russie de valider cet agenda.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*