Quinze migrants morts après 11 jours en mer au large de la Libye

Quinze clandestins ont péri et dix autres, survécu après avoir survécu 11 jours en Méditerranée suite au chavirement de leur embarcation au large de la Libye, a annoncé mardi le Croissant rouge libyen.

Ces migrants étaient partis de la localité de Sabratha, située à 70 km à l’ouest de Tripoli, dans l’objectif de gagner les côtes italiennes, mais leur canot a chaviré au large de Misrata, à 270 km plus à l’est, a expliqué le porte-parole du porte-parole du Croissant rouge, Baha al-Kawach, estimant que l’embarcation a certainement été emportée par le courant suite à des conditions météorologiques défavorables.

D’après un autre membre du même organisme s’exprimant sous le couvert de l’anonymat, les rescapés ont échoué dans la soirée de lundi sur une plage de la ville de Misrata, après avoir passé 11 jours en Méditerranée sans eau et sans nourriture. Parmi les 10 survivants, il y a  un Algérien, un Egyptien et huit subsahariens, dont deux femmes, a précisé la même source.

Les rescapés ont assuré que trois femmes figurent parmi les quinze migrants morts. Blessés et déshydratés, les survivants ont reçu les premiers soins médicaux avant d’être conduits dans un centre de détention de migrants à Misrata, a indiqué Kawach.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*