Création en Israël d’un nouveau parti pour faire tomber Netanyahu

L’ancien Premier ministre israélien Ehud Barak a annoncé mercredi lors d’une conférence de presse à Tel-Aviv, la création de son propre parti politique qui se présentera au scrutin législatif du 17 septembre prochain, ave pour objectif de faire tomber l’actuel et indéboulonnable Premier ministre, Benjamin Netanyahu.

Si le parti n’a ni nom ni logo pour le moment, Ehud Barak n’en a pas moins été explicite quant à sa mission : «Le gouvernement Netanyahu, avec ses messianistes fanatiques, sa direction corrompue et son régime doit être abattu et non sauvé».

Ehud Barak s’en prend régulièrement à Benjamin Netanyahu sur les réseaux sociaux, dénonçant ses pratiques «corrompues». Après son échec à former un gouvernement de coalition, il a accusé Benjamin Netanyahu d’avoir convoqué de nouvelles élections anticipées pour « perturber la procédure judiciaire » dont il fait l’objet.

Ehud Barak espère replacer les affaires de corruption visant Benjamin Netanyahu, au cœur du débat politique et électoral, et tenter de rallier au passage, quelques électeurs de centre droit vers le bloc de centre gauche, des déçus des années Netanyahu.

Bien que n’étant pas en mesure de revenir au poste de Premier ministre, Ehud Barak cherche à apporter les quelques sièges qui manquent à l’opposition, qui n’arrive pas à se faire entendre depuis la dissolution de la Knesset, pour devenir majoritaire à l’hémicycle.

Il est encore difficile d’évaluer l’impact du retour d’Ehud Barak en politique ainsi que la durée de vie de son nouveau parti. Agé aujourd’hui de 77 ans, Ehud Barak est une ancienne figure du parti travailliste.

Premier ministre entre 1999 et 2001, succédant au premier mandat de Benjamin Netanyahu, il avait été le ministre de la Défense au sein du gouvernement de Netanyahu entre 2009 et 2013. Il s’était retiré de la vie politique en 2013.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*