Etats-Unis : La Chambre des représentants va formaliser la procédure de destitution visant le président Trump

La Chambre des représentants américaine compte voter jeudi prochain pour formaliser la procédure de destitution dont fait l’objet le président Donald Trump, qui, depuis plusieurs semaines, dénonçait une «tentative illégale de coup d’Etat».

«Nous présenterons cette semaine dans l’hémicycle une résolution qui réaffirme l’enquête en cours», a écrit la présidente démocrate de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, dans un courrier destiné à son groupe parlementaire.

Le texte «établit la procédure pour des auditions ouvertes aux Américains» et «énonce les droits garantis au président et à sa défense», a-t-elle mentionné.

Jusque-là, la présidence américaine a combattu les convocations, et les auditions se sont déroulées à huis-clos. Le chargé d’affaires américain à Kiev, Bill Taylor, a, entre autres, indiqué que la Maison Blanche avait clairement conditionné l’appui américain à l’Ukraine à une investigation sur l’élection Joe Biden en 2016.

Les démocrates disposent d’une majorité de 15 sièges à la Chambre des représentants. Ainsi, il leur faut juste faire preuve de solidarité pour valider la procédure d’impeachment. Par ailleurs, il n’est pas impossible que certains républicains fassent de même.

Pour l’heure, la présidence américaine maîtrise ses troupes, même si un élu de Floride, Francis Rooney, n’a pas exclu de voter en faveur de la destitution du président Trump, s’avouant «très troublé» par les propos de Mick Mulvaney, le chef de cabinet du dirigeant américain, sur l’aide à l’Ukraine.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*