Brésil : Bolsonaro évince son ministre de la Santé en pleine pandémie de Covid-19

Le chef d’Etat brésilien, Jair Bolsonaro a démis de ses fonctions ce jeudi, son ministre de la Santé, Luiz Henrique Mandetta, en pleine pandémie de Covid-19.

«Le président Jair Bolsonaro vient de m’annoncer que j’étais démis de mes fonctions de ministre de la Santé», a posté Mandetta jeudi sur le réseau social Twitter. 

Ces deux responsables politiques avaient des avis diamétralement opposés sur le mode de gestion de la lutte contre la propagation du coronavirus depuis le début de la crise sanitaire au Brésil. 

Le désormais ex-ministre brésilien de la Santé a de tout temps prôné le confinement pour essayer de maîtriser la pandémie, conformément aux recommandations de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), alors que le président d’extrême-droite Bolsonaro n’a pas arrêté de minimiser la dangerosité du coronavirus et de douter de la pertinence de la distanciation sociale et du confinement. 

Juste après l’annonce officielle du limogeage de Mandetta, des concerts de casseroles étaient perceptibles dans diverses localités du pays en guise de protestation contre cette éviction.

Le président brésilien n’a pas tardé à trouver un remplaçant à Mandetta en la personne de Nelson Teich, qui est son propre oncologue. Lors d’une conférence de presse, Jair Bolsonaro a assuré, en parlant de la pandémie de Covid-19, que «tout allait être traité de manière technique et scientifique».

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*