L’Egypte prolonge de trois mois l’état d’urgence

Le président égyptien, Abdel Fattah al-Sissi a renouvelé mardi l’état d’urgence dans son pays pour une durée de trois mois à cause de la «situation sécuritaire et sanitaire critique» en Egypte.

« Etant donné la situation sécuritaire et sanitaire critique …, l’état d’urgence a été décrété dans l’ensemble du pays pour trois mois à compter du 28 avril à 01H00 du matin » (27 avril à 23H00 GMT), est-il mentionné sur le décret paru au journal officiel dans la nuit de lundi à mardi.

Le dernier bilan de la pandémie du coronavirus en Egypte fait état de 4.782 cas de contamination confirmés, dont 337 décès.

Rappelons que le gouvernement égyptien a décrété l’état d’urgence en avril 2017 après les attaques sanglantes perpétrées par l’organisation djihadiste de l’Etat Islamique (EI) contre des églises coptes dans les villes de Tanta et Alexandrie (nord). 

Depuis, ce régime d’exception, qui accroît sensiblement les prérogatives des forces de l’ordre en matière d’arrestation, de surveillance et sous lequel des limites à la liberté de circulation peuvent être imposées, a été prolongé à maintes reprises.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*