Le Koweït s’engage à reconstruire les silos du port de Beyrouth

L’ambassadeur koweïtien à Beyrouth, Abdel-Aal al-Qenaei, a déclaré samedi que son gouvernement «reconstruira les silos de blé du port » de la capitale libanaise, Beyrouth, rapporte l’Agence nationale d’information (ANI).

« Il nous semble que le meilleur moyen d’aider le Liban est de reconstruire ces silos qui fournissent une réserve stratégique en blé pour le pays », a souligné le diplomate, précisant que ces silos avaient été construits en 1969 avec, entre autres, une contribution du Fonds koweïtien de développement.

Abdel-Aal al-Qenaei a par ailleurs rappelé qu’à la suite des explosions du 4 août dernier, son pays avait immédiatement mis en place un pont aérien avec le Liban de sorte à lui apporter «une assistance immédiate». 

Ce dispositif, a-t-il assuré, a déjà permis l’atterrissage, sur le sol libanais, de «18 avions transportant approximativement 800 tonnes d’aide médicale, alimentaire et matérielle».

Dans le cadre d’une conférence internationale sur le Liban, organisée à l’initiative du président français, Emmanuel Macron, le gouvernement koweïtien avait promis d’apporter au Liban 41 millions de dollars d’assistance après la double explosion survenue au port de Beyrouth le 4 août dernier. Cette enveloppe comprend les 30 millions de dollars déjà promis par le Koweït alors que les 11 millions de dollars restants constituent une aide humanitaire supplémentaire.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*