Le bénéfice de Saudi Aramco en chute libre au troisième trimestre 2020

Le bénéfice net du géant pétrolier saoudien, Saudi Aramco, a reculé de 44,6 % entre juillet et septembre derniers à cause de la chute de la demande et des prix du brut, consécutive à la crise sanitaire liée au coronavirus. Toutefois, cette compagnie pétrolière s’est maintenue, à la différence de ses concurrents.

« Le bénéfice net pour le troisième trimestre 2020, s’est élevé à 44,21 milliards de riyals » (11 milliards de dollars) contre 21,1 milliards de dollars  entre juillet et septembre 2019, a indiqué Saudi Aramco dans un communiqué publié sur le site de la Bourse saoudienne. 

L’entreprise saoudienne explique que ces résultats «reflètent principalement l’impact de la baisse des prix du brut et des volumes vendus » en cette période de crise sanitaire à l’origine d’un ralentissement de l’économie mondiale.

Toutefois, Saudi Aramco a fait des bénéfices, à la différence des autres géants pétroliers, en raison d’un coût d’extraction très bas et de réserves financières lui donnant la possibilité de tenir debout en cas de chute des prix. 

Le bénéfice net de cette compagnie de janvier à septembre 2020, s’est élevé à 35,17 milliards de dollars, soit une baisse de 48,6 % par rapport à la même période de 2019. 

Néanmoins, les résultats de Saudi Aramco au troisième trimestre 2020 se sont améliorés en comparaison à ceux enregistrés entre avril et juin derniers, période pendant laquelle le géant pétrolier avait engrangé un bénéfice de 6,5 milliards de dollars.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*