Irak : Exécution par pendaison de 21 hommes condamnés pour «terrorisme»

D’après des sources médicales et policières, 21 Irakiens condamnés pour «terrorisme» ont été exécutés lundi en Irak, devenu l’un des pays qui ordonnent le plus de peines capitales dans le monde.

Les 21 condamnés pour leur implication présumée dans le terrorisme ont été exécutés par pendaison au niveau de la prison centrale de Nassiriya, située dans le sud de l’Irak. Il est à noter que ce centre pénitentiaire est le seul couloir de la mort du pays.

Depuis l’annonce par le gouvernement irakien de la défaite de l’organisation djihadiste de l’Etat Islamique (EI) en fin 2017, la justice de ce pays a ordonné des centaines de peines de mort. 

Par la suite, il revient au chef d’Etat irakien, Barham Saleh, de ratifier les décrets d’exécution. D’après des sources policières, cette procédure a été suivie dans le cas des 21 condamnés de lundi.

Des autochtones comme des étrangers ont été condamnés à la peine capitale ainsi qu’à des peines de perpétuité sur la base d’une législation qui prévoit jusqu’à la mort pour quiconque a intégré «un groupe terroriste», indépendamment du fait que l’accusé ait combattu ou non sein de ce groupe.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*